Vous pratiquez le vélo et alors ?

Vous portez un casque et vous pensez que vous êtes bien couvert. Et pourtant, pour vous et les membres de votre famille qui font régulièrement du vélo (vélo de ville, vélo électrique, vélo de course ou encore VTT), la route n’est pas sans risques.

Vous pratiquez le vélo et alors ?

VOUS PRATIQUEZ LE VELO ET ALORS ?

Vous portez un casque et vous pensez que vous êtes bien couvert. Et pourtant, pour vous et les membres de votre famille qui font régulièrement du vélo (vélo de ville, vélo électrique, vélo de course ou encore VTT), la route n’est pas sans risques.

Avez-vous seulement pensé aux conséquences, matérielles ou corporelles, d’un accident en pratiquant ce sport ou ce loisir ?

Pour vous aider dans votre réflexion sur celles-ci, vous trouverez ci-dessous un début de réponse qui tournera autour de 4 axes :

  1. couverture du vélo
  2. couverture individuelle
  3. couverture de votre responsabilité
  4. assistance vélo

1. Couverture du vélo

Votre vélo vaut au minimum 500 EUR à l’achat et au maximum 10.000 EUR, il est alors possible de l’assurer en omnium.

Pour une prime comprise entre 75 et 650 EUR, AEDES vous propose une « omnium vélo » valable partout dans le Monde. Seule exigence pour le vol, la Compagnie impose l’achat d’un cadenas certifié ART. Dans son « Pack cycliste », AG Insurance propose une indemnisation pour les dommages à votre vélo uniquement si vous êtes blessé dans l’accident de vélo. L’indemnisation sera limitée à 1.000 ou 2.000 EUR selon l’option choisie.

2. Couverture individuelle

L’idéal pour se couvrir contre les conséquences d’un accident de vélo est la couverture « individuelle » qui vous couvre pour tout accident de la vie privée. Pour les enfants, nous parlerons d’ « individuelle enfants ».

Plus spécifiquement pour les accidents en vélo, AG Insurance, dans son « Pack cycliste », offre, de manière individuelle ou pour toute la famille, des indemnités importantes pour couvrir vos frais médicaux ou vous aider en cas d’invalidité permanente.

Vous pouvez trouver aussi des couvertures « individuelles » par exemple dans le « Day Life protect » d’AXA valables pour tous les accidents de la vie privée (hors auto) ou dans le plan Sécurité familiale et routière de Baloise Insurance.

3. Couverture de votre responsabilité

Votre responsabilité peut être engagée lorsque vous roulez en vélo et provoquez un accident. Celle-ci est couverte par votre contrat « responsabilité civile vie privée ». Ce contrat sera donc une quasi obligation si vous faites du vélo.

Certaines compagnies (AG Insurance dans son Pack Familiale ou AXA avec sa garantie « premium ») vous permettent de couvrir les vélos que vous louez ou que vous empruntez, ce qui est généralement exclu dans votre contrat de base.

4. Assistance « vélo »

Vous voilà parti pour un tour en vélo. En cours de route, vous crevez ou êtes victime d’un accident plus grave (accident de la route, bris de chaine, bris de roue, ...).

Cela n’est pas très embêtant si vous êtes à quelques centaines de mètres de chez vous ou avez le matériel pour réparer, mais imaginez que vous êtes à 25/30 kms de chez vous. Une assistance vous sera alors très utile.

Elle existe dans le « Pack cycliste » d’AG, mais aussi dans l’option « premium » de la RC Vie privée d’AXA ou encore dans le plan « All-in-one »d’Allianz.

Comme vous le voyez, le sujet mérite votre attention. Nous pouvons vous conseiller une solution « individuelle » ou « familiale » et, en fonction de vos préoccupations et couvertures existantes, trouver le contrat qui répondra le mieux à vos souhaits.

PS : cette étude n’est pas exhaustive. Pour plus de détails, nous vous invitons à vous référer aux conditions particulières et générales des produits présentés.